Presse

VOA Afrique.com

Entretien: l'artiste Mawndoé et son nouveau projet AU NOM DE L"ART
 

L’artiste Mawndoé est en tournée française pour présenter son nouveau projet AU NOM DE L’ART, un lieu de résidence en construction à N’djamena, où des sculpteurs pourront apprendre à chanter et des chanteur à sculpter. Il espère décloisonner l’art afin que la jeunesse puissent s’exprimer et donner un nouveau souffle au quotidien parfois difficile sur le continent.

TV5 monde

Mawndoé sur Star Parade 

"Stars parade" est une émission musicale consacrée aux artistes africains. En privilégiant les rencontres et les genres, Stars parade permet à la musique africaine de s'exprimer et de se faire connaître à travers le monde grâce à sa diversité culturelle et à la richesse de ses mélodies.

Présentation : Boncana Maïga

  • Durée : 26'
  • Numéro de l’épisode : 46
  • Nombre d’épisodes : 52

Artistes : Mawndoe, Tina et Queen Fumi, Tour 2 Garde, Arielle T, Toofan, Nabila.

Tchadinfo : Culture : “Au nom de l’art”, le projet de Mawndoé pour valoriser la culture tchadienne

Culture : “Au nom de l’art”, le projet de Mawndoé pour valoriser la culture tchadienne

MUSIQUE – L’artiste Mawndoé a organisé un point de presse le samedi 29 juin à l’Institut français du Tchad pour présenter son concept Au nom de l’art. L’occasion pour l’artiste de faire aussi le bilan de son séjour hors du Tchad.

« Au debut, Au nom de l’art n’était pas sensé être un album, c’est un concept. Je voulais faire un concept entre la musique et la sculpture mes deux amours. Faire des résidences de création avec les jeunes, partager mon expérience et à la fin faire une petite exposition avec la musique. En tout cas, créer un lien qui n’est pas forcement évident entre la sculpture et la musique. C’est un concept artistique » explique Mawndoé

L’artiste a donc enregistré le titre Au nom de l’art. Ensuite, l’idée de l’album s’est installée. En effet, depuis près d’un an, Mawndoé est installé au Burkina et dit être retourné à son premier amour qui est la sculpture. Par ailleurs, son nouveau concept est né dans ce pays et a déjà le soutien du gouvernement burkinabé. L’artiste a souhaité transférer ce projet au Tchad dans le soucis de transmettre, de partager son expérience et son art.

L’objectif de ce concept est de rendre l’art accessible. « L’art ne doit pas seulement rester chez l’artiste. On va intéresser les plus jeunes. On va essayer de rendre l’art encore plus accessible. Tout ce qui va être abordé au nom de l’art doit ramené l’homme à l’humain et puis à l’essentiel et l’essentiel c’est l’amour qu’on partage » souligne Mawndoé.

Lire aussi : Concert Nemaylem acte 2 : Mawndoé électrise le jardin de l’IFT

Au nom de l’art a le soutien de l’Institut français au Tchad et de Takoun production. Il se déroulera du 19 au 21 mars 2020. Résidence de création en sculpture avec les jeunes, exposition, album, concerts et le festival Neige au sahel seront les fruits de ce concept au Tchad.

 

 

Live music in Chad

Live music in Chad

Tchadinfo : Concert Nemaylem acte 2: Mawndoé électrise le jardin de l’IFT

Concert Nemaylem acte 2: Mawndoé électrise le jardin de l’IFT

 

Prévu normalement pour le samedi 07 octobre 2017, le concert version XXL de lancement de l’album Nemay de Mawndoé Célestin a été reporté pour le dimanche 08 octobre 2017, en raison de la forte pluie qui s’est abattue sur la ville de N’Djaména le samedi.

Ce dimanche 08 octobre 2017, le public a finalement eu droit au live de l’enfant chéri de Toumaï qui a grandi et a fait du chemin depuis Yeleen. Mawndoé Célestin aujourd’hui signé à Gaou Production est revenu sur sa terre natale présenté son 4ème enfant nommé “Nemay”au public tchadien.

Le jardin de l’Institut Français du Tchad (IFT) s’est paré d’une scène splendide et lumineuse, pour Mawndoé Celestin. Le public a répondu présent à ce rendez-vous et a eu l’occasion de découvrir un Mawndoé en taille patron.

En levée de rideau de concert, l’indétrônable “I’m a lion” avec Moussa Aimé en appui, le public est directement en liesse et c’est parti pour 1h30 de voyage entre nouveautés, découvertes et classiques de la discographie de Mawndoé.

“J’ai vu Mawndoé à se donner à 200% sur la scène, c’était magique “

Telles sont les paroles d’une fan fidèle présente au show. Il faut dire qu’on n’avait jamais vu Mawndoé autant s’impliquer dans une performance. Pour ce concert XXL, il s’est fait accompagné par quelques artistes de la scène. Le public a ainsi eu droit à quelques vers du slameur Croque Mort, du bunda hiphop et en exclusivité du bunda trap de Ray’s Kim qui a régalé le public avec son nouveau single “T’as déconné” sorti quelques jours plutôt. Ensuite, ce fut le tour d’une balade RnB avec la jeune étoile montante Criss John, et en conclusion du show Beachman qui seul maitre de sa sauce a embarqué le public dans ses animations.

Entre “Nemaylem”, “Mon plus beau cadeau” et “Netoua” le public ne savait plus où donner la tête.

Pour un répertoire de 14 titres, Mawndoé a baladé le public dans tout son univers. Pour ce qui est des titres du nouvel album “Nemay” à venir, les titres “Que des hommes”, “Tu es mon plus beau cadeau”, “Recommence”, “Elle a ça”, “J’aime mon pays” et le titre “Nemaylem”  ont suffit pour annoncé la couleur de cette nouvelle galette. Même si le public ne reste pas insensible aux classiques telles que “i’m a lion, “Al Farhan” ou encore “Netoua” il va s’en dire que c’est bien le titre “Nemaylem” qui s’annonce comme le prochain hymne de ce nouvel album.

Une tournée nationale s’annonce déjà Mawndoé sera à Abéché les 13 et 14 octobre

Après ces deux concerts donnés à N’Djaména, Mawndoé et son équipe sont déjà annoncés pour les 13 et 14 octobre 2017 à Abéché. Une occasion donnée au public de ce côté de découvrir le nouvel album et de partager des moments de joie avec le fils du pays.

 

RFI : Pour Célestin Mawndoé, la musique engagée « s’impose »

RFI FEMUA

 

L'artiste tchado-burkinabè, Célestin Mawndoé, ex-lead vocal du groupe Yeleen est l'une des stars africaines invitées au Femua, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo.

Au micro d'Olivier Rogez, il évoque les difficultés que rencontrent les artistes dans certains pays comme sa patrie d'origine, le Tchad.

 

http://www.rfi.fr/emission/20160421-femua-celestin-mawndoe-musique-engagee 

Le Gladiateur de la scène

Les 10 Tchadiens incontournables en 2016

Ouaga—Ndjaména—Abdijan. Ces trois noms de villes résument le parcours artistique et initiatique du petit-fils de la ‘’pleureuse’’. Guitare à la main et discours toujours bien tranché, Mawndoé dégage une énergie rare chez les artistes tchadiens. Il est fascinant, car sa passion est débordante et sonne de temps à autre comme un acte militant pour la reconnaissance de son métier. Celle-là même qu’il a acquise à l’étranger (un duo avec le groupe X Maleya et une nomination pour les KORA Awards dans la catégorie meilleur chanteur d’Afrique centrale). Mawndoé a ce petit plus de professionnalisme par rapport à ces compatriotes artistes. Pour preuve, son site internet d’une sobriété exquise. Cette page et la manière dont elle est gérée vous classe l’homme.  Ce griot du XXIème siècle qui ne cesse de parler de ses racines souhaite au fond de lui quelque chose de très simple: que son œuvre soit reconnue et respectée au Tchad comme elle l’est ailleurs.

Retrouver l'article :http://www.cherifblogshow.com/archives/2015/12/17/33082302.html

 

 MAWNDOÉ “ON N’EMPORTE RIEN AU PARADIS, ON N’EMPORTE RIEN EN ENFER “

Célestin Mawndoé transfuge du groupe Yeleen n'est plus à présenter sur la scène musicale burkinabè  (pour avoir passé plus de 10 ans au pays des hommes intègres) et africaine. M'baitoubam ou si vous préférez Mawndoé est l'un des artistes les plus en forme et les plus constant du moment. Voyez vous même, de 2012 à 2014 , Mawndoé a fait sortir trois albums  (Daari, Doum-Pah, Ky DanC) près d'une cinquantaine de chansons sans oublier les singles "Nemaylem" et "My Leda".  Lire l'article 

http://emergence226.blogspot.fr/2016/01/mawndoe-on-nemporte-rien-au-paradis-on.html

 

Mawndoé, voix d’ici et d’Ailleurs

article MASA

de  Koné SAYDOO - Journal du MASA - mars 2016 

Le musicien tchadien, Célestin Mawndoé, a eu son tour de chant sur la scène de l'espace Anoumabo au Palais de la culture de Treichville. 

Lire la suite 

Un-grand-moment-de-partage

LOUDUN mawndoé - 1

Ils étaient nombreux, les Loudunais à avoir décidé de renouveler le plaisir d'une rencontre d'un soir avec le musicien, chanteur et auteur, mi-tchadien, mi-burkinais, Mawndoé. 

Finir de lire l'article sur la Nouvelle République ou lire l'article sur le site 

RFI – Couleurs tropicales

image clip homme

Interview RFI  : Présentation de "L'Homme"

Une des plus belles voix d’Afrique

Mawndoé : Une des plus belles voix d’Afrique

Serge Fattoh : Afronight  spécial  Mawndoé – TELESUD 2014

Le drôle de rêve de Mawndoé…..

Depuis son retour à N'Djamena, Mawndoé a conservé sa popularité et son hyperactivité : concerts au Tchad, au Burkina ou à Paris, émissions de radio ou de télévision nationales et étrangères…
Neige au Sahel a réussi à mobiliser de nombreux artistes du continent et d'Europe, à attirer un large public, mais aussi à récolter des fonds qui permettent de financer des puits dans les villages du pays. Pour Mawndoé, tout cela est logique. De ses chansons pétries de liberté naissent des rêves, comme celui de faire couler de l'eau au Sahel.

Jeune Afrique Mai 2014

Interview en intégralité 

http://www.jeuneafrique.com/133716/culture/tchad-le-dr-le-de-r-ve-de-c-lestin-mawndo/ 

  

Ky Dan C

Fureur au Tchad -  

Entre Trace TV et les médias locaux, Ky Dan C est de partout au Tchad

We love Mawndoé

Mawndoé à l’honneur sur Trace TV en 2014  : Zoome, Mara Zene , Ky Dan C, Djobo Dje Djere...

un voyage

Doum Pah est aussi un véritable voyage de la neige au sahel, sur des textes sur les peurs de la société tchadienne (“Gue Ya”), les réalités quotidiennes du Tchad (“Mon pays”) ou l’amour (“Princesse Yenenga”), le tout chanté en ngambay, en arabe, en anglais, en moré, en kabalay ou en français

un vent de liberté

Le deuxième album solo de Mawndoé, ex-membre du célèbre groupe de rap burkinabè Yeleen, est un véritable kaléidoscope musical. …
Ecoutez « Doum Pah » et vous vous sentirez plus libre !

premier concert solo au Burkina Faso

Mawndoé a renoué le contact avec ses fans de Ouagadougou ce 29 septembre 2012 à la Maison du peuple. Pour son tout premier concert en solo depuis la dislocation du groupe Yeleen, le chanteur n’a pas déçu ses fans. Il a transformé la Maison du peuple en un grand chœur qui a chanté et dansé avec lui.

RTB

Mawndoé a fait fondre la neige

Il y a des moments que l'on n'aurait pas aimé rater. C'est le cas du concert de fin de résidence de Mawndoé, vendredi soir à l'Espace culturel de Loudun. Ce chanteur et musicien burkinabé est accompagné par l'association Talents d'Ailleurs, dont le concept créé à Loudun en 2008, est de protéger et conseiller les artistes africains. « Après la fin du groupe Yeleen auquel il appartenait, il fallait qu'il retrouve une certaine chaleur humaine, il avait besoin de travailler avec des musiciens différents », explique Esther Belli, présidente de l'association. Elle décide donc de le faire venir en France et confie au pianiste Manuel Gablain la charge de trouver d'autres musiciens pour construire un groupe.

La nouvelle république—février 2012

Daari fait un tabac

….Ainsi commença l’aventure en solo. L’un des membres du groupe, Célestin Mawndoé, a fait sortir un album qui fait tabac
Courrier Confidentiel

Kundé d’or

Le Kundé d’or, le plus prestigieux trophée de la musique au Burkina a été remporté cette année par le groupe Yeleen . Le trophée vient récompenser le travail rigoureux et la progression méthodique que font, depuis plus de 6 ans, Smarty et Mawndoé. Le groupe a forcé l’admiration du public depuis sa création et continue de porter haut le drapeau du Burkina là où il passe

...Ouaga ça bouge….

 

The critical voice

Yeleen is one of the critical voices within civil society having a corrective function. They are giving a voice to a marginalised social group, the young (male) urban, but their appeal goes far beyond this social group.

Extrait de « Hip Hop-movements in Mali and Burkina Faso ;  The local adaptation of a global culture » Dr Daniel Künzler, University of Zurich, Sociological Institute

Rupture de Yeleen : Mythe ou réalité

En attendant Mawndoé
Les mélomanes burkinabè ne savent plus à quel saint se vouer. Tant les propos sur la dislocation du groupe de Rap Yeelen deviennent confus.